SkipToContent
HeaderPhoneNumberLabel+1 215 942 8342
Espace membres
LanguageSelector
Salariée avec un casque de chantier et un équipement de protection

Réduire les incidents de santé et de sécurité au travail grâce à une approche préventive

Limiter l'exposition aux risques : une approche préventive pour réduire les risques liés au travail.

UNE APPROCHE PRÉVENTIVE POUR RÉDUIRE LES RISQUES 

Il est de plus en plus crucial de limiter l'exposition aux risques et de réduire les incidents de santé ou de sécurité. Les pouvoirs publics demandent aux organisations non seulement de protéger la santé et la sécurité des employés, mais aussi de promouvoir la mise en place de programmes de prévention. Même avec les mesures visant à réduire la transmission du COVID-19 - comme l'adoption d'EPI (équipement de protection individuelle), les tests de routine et les vaccinations pour les secteurs essentiels - les risques pré-pandémiques demeurent. Il s'agit notamment de l'exposition aux dangers sur le lieu de travail, ainsi que du risque d'incidents, ou de quasi-incidents, dus aux conditions de travail.

À cela s'ajoute le risque accru de maladies chroniques résultant du travail à domicile, à distance ou par rotation, ainsi que l'anxiété et l'épuisement professionnel. Si l'on ne s'occupe pas de la santé mentale des employés, cela pourrait engendrer un recul de la productivité et même une augmentation des absences. La bonne nouvelle ? Nous constatons un changement majeur chez les employeurs qui s'efforcent de prendre en compte les risques psychosociaux de la pandémie, en particulier chez ceux dont les salariés travaillent en horaires décalés.

Pour les organisations opérant dans des environnements difficiles, les problèmes de sécurité n'ont pas disparu. Dans certains des endroits où la sécurité est la plus fragile, le COVID-19 a exacerbé les défis auxquels les organisations sont confrontées. Il est indéniable que la gestion des incidents est devenue plus complexe en raison des restrictions de voyage.
Au-delà de la pandémie, les organisations se demandent désormais si elles sont prêtes à répondre à la prochaine crise majeure. Le risque systémique fait donc l'objet d'une attention renouvelée. Comment les organisations mettent-elles en place des stratégies de gestion des risques pour faire face à une catastrophe naturelle, à la prochaine pandémie ou à des troubles sociaux localisés ?
  • 40%

    de tous les répondants ont eu des pensées suicidaires à tour de rôle, parfois ou tout le temps, contre une moyenne mondiale de 4 à 9 %

  • 5%

    d'augmentation de la productivité, équivalente à un jour de travail supplémentaire chaque mois, a été mesurée dans les entreprises ayant un programme de bien-être

  • 3,27$

    des retours sur investissement en matière de santé et d'absentéisme s'élevant respectivement à 3,27 $ et 2,70 $ d'économies pour chaque dollar investi, sur un horizon de trois ans

  1. Dr Rachel Lewis et al., 2021, The International SOS Foundation, The Psychological Impact of Remote Rotational Work.
  2. Doing Well by Making Well: The Impact of Corporate Wellness Programs on Employee Productivity, Forthcoming in Management Science, June 28, 2017.
  3. Ron Z. Goetzel, PhD et al., Sep 2014, Journal of Occupational and Environmental Medicine / American College of Occupational and Environmental Medicine, Do Workplace Health Promotion (Wellness) Programs Work?

La mise en place de programmes de prévention des risques liés à la santé et la sécurité au travail peut conduire à une augmentation de la confiance et de la productivité, à une réduction des incidents et des coûts globaux. Cependant, la mise en œuvre de programmes cohérents à l'échelle mondiale, qui s'inscrivent dans le cadre d'une législation complexe et d'une myriade de réglementations locales, peut s'avérer décourageante aussi bien pour les ETI que pour les grandes entreprises. C'est là que nous pouvons vous aider.
Ribbon