Vaccin COVID-19 : le rôle des entreprises et des salariés

Alors que les pays démarrent leurs programmes de vaccination COVID-19 pour protéger leurs populations, la question se pose du rôle que les entreprises et leurs dirigeants peuvent jouer au sujet de la vaccination et des vaccins COVID-19. 

 

Le Dr Philippe Guibert, Directeur Médical chez International SOS, nous dresse un état des lieux sur les vaccins COVID-19 :

 

 

L’arrivée du vaccin COVID-19 signifie-t-il un retour à la normale ?

Aujourd’hui, la couverture médiatique à ce sujet peut entrainer une incompréhension sur ce que peut réellement promettre le vaccin COVID-19 : Beaucoup pensent que lorsque le vaccin COVID-19 commencera a être déployé, nous reviendrons à nos habitudes de vies précédentes. 

Il est important de comprendre que les premiers vaccins COVID-19 disponibles sont de type "non stérilisant" ; cela signifie qu’une fois vaccinée, une personne peut toujours être infectée et transmettre le virus aux autres. Cependant, elle le transmettra en de moindres proportions que si elle ne l’était pas. En revanche, le vaccin COVID-19 lui permet de limiter ou de supprimer les symptômes, d’éviter l’aggravation de la maladie, et donc le recours aux soins hospitaliers. En somme, la priorité donnée aux personnes à risque vise à soulager notre système de santé. Ceci prendra donc certainement quelques mois avant qu’un retour à la normale, en particulier en matière d’accès aux soins, soit observé.

 

Ce retour à la normale aura-t-il lieu partout dans le monde ?

La différence de stratégies de vaccinations COVID-19 entres les Etats impliquent qu'ils suivent chacun leur propre calendrier. En conséquence, en fonction de l’état d’avancement de ces programmes, et de la couverture vaccinale obtenue, on peut imaginer en 2021 un passage progressif d’une situation pandémique qui touche tous les pays à une situation endémique. On passerait donc à une situation qui toucherait certains clusters uniquement. On doit s’attendre donc à des variations d’intensité de l’épidémie d’un lieu à un autre.

 

Le vaccin COVID-19 permettra-t-il la reprise des voyages ? 

Concernant les voyages, les vaccins COVID-19 vont participer la reprise des déplacements, mais ce n’est pas le seul élément à notre disposition. Les innovations médicales et technologiques vont jouer un rôle majeur sur le retour à la normale, que ce soit pour les voyages d’affaires ou les voyages de loisirs. Plusieurs projets sont en cours qui visent à limiter voire éliminer la nécessité d’effectuer des quarantaines. L’utilisation des tests antigéniques rapides par les autorités sanitaires aéroportuaires et les compagnies aériennes, couplée à un passeport sanitaire numérique comme AOK Pass que nous développons, devrait permettre d’accélérer la reprise des déplacements en garantissant le plus possible le statut sécurisé du voyageur vis-à-vis du virus. 

 

Quel rôle les entreprises et les salariés auront-ils à jouer vis-à-vis du vaccin COVID-19 ? 

Aujourd'hui, des gouvernements comme en France ont annoncé que le déploiement du vaccin COVID-19 s’étalera dans le temps. En effet, les personnes âgées et le personnel soignant sont prioritaires pour bénéficier de ces vaccins. Ils seront accessibles au grand public dans un second temps. Les salariés des entreprises seront donc à même enseigne que les autres citoyens dans l’accès à la vaccination COVID-19. Pour commencer, les entreprises auront à faciliter l’accès aux vaccins COVID-19 aux collaborateurs qui appartiennent aux catégories de personnes à risque. A terme, dans les pays où le secteur privé joue un rôle prédominant dans les systèmes de santé, les entreprises pourraient tenir un rôle important dans la distribution des vaccins.

 

Quel est votre conseil final aux entreprises ? 

Nous conseillons donc aux entreprises de se préparer à un double objectif :

  1. De préparer et entretenir un climat de confiance vis-à-vis de la vaccination COVID-19. Il s’agit de permettre aux collaborateurs d’avoir accès a de l’information factuelle, objective, claire sur le sujet pour se forger progressivement une opinion sur les bénéfices et les risques de la vaccination, au fur et a mesure que ces données deviennent disponibles.

  2. Le second est plus ambitieux : La médiatisation des vaccins sera inversement proportionnelle à leur disponibilité. Il s’agit de mettre en place une communication qui soutiendra l’effort à faire pour tenir ensemble jusqu’à l’arrivée des vaccins. L’enjeu est donc de maintenir le plus possible l’organisation du travail actuelle, et les mesures barrières pendant de nombreux mois, avant que les bénéfices des vaccins permettent de les alléger.

 

Les équipes de conseil en santé au travail d'International SOS vous conseille et vous informe sur les stratégies de vaccination à préparer dans vos entreprises. Contactez-nous pour plus d'informations.