L'entreprise acteur incontournable de la santé des salariés

Le coronavirus a placé la santé en tête des préoccupations des salariés français. Dans cette étude réalisée en partenariat avec l'institut Ifop, International SOS vous partage les principales attentes des salariés vis-à-vis de leurs employeurs en matière de santé. 

 

APRÈS UN AN DE CRISE SANITAIRE ET ÉCONOMIQUE, LES SALARIÉS FRANÇAIS SONT FORTEMENT PRÉOCCUPÉS PAR LEUR SANTÉ PHYSIQUE ET PSYCHOLOGIQUE

                             

Les salariés du privé sont 62% à évaluer comme bonne leur santé physique, mais ils sont moins nombreux à considérer bonne leur santé psychologique (56%). En outre, une part significative de salariés se considèrent comme plus préoccupés par leur santé depuis le début de la crise du coronavirus. Cette préoccupation se reflète tant pour leur santé physique pour 37% d’entre eux que pour leur santé psychologique pour 45% d’entre eux.

           graphique illustrant la perception des salariés sur leur état de santé physique et psychologique 

Ainsi après un an d’une crise sanitaire et économique sans précédent, force est de constater que la santé est une préoccupation forte des salariés, et notamment la santé psychologique qui a pu passer au second plan dans la lutte contre le virus. Les mesures prises à cet effet (gestes barrières, restrictions, télétravail, confinement) ont ainsi pu contribuer à la dégradation de la santé psychologique des salariés français.

Il est à noter que les femmes se perçoivent en moins bonne santé que les hommes (58% vs 66% pour la santé physique et 52% vs 60% pour la santé psychologique) et sont de fait plus préoccupées par leur santé physique et psychologique (respectivement 42% vs 34% pour les hommes et 50% vs 41%). Les personnes à 100% en télétravail sont également plus fortement préoccupées par leur santé physique et psychologique que la moyenne (respectivement 48%, +11pts et 53%, +8pts).

 

LA SANTÉ PHYSIQUE ET PSYCHOLOGIQUE DES SALARIÉS A UN IMPACT FORT SUR LEUR ENGAGEMENT ET LEUR PERFORMANCE EN ENTREPRISE                             

 

Si 71% des salariés se disent satisfaits de leur situation professionnelle, cette proportion chute à 37% et 35% respectivement pour les salariés s’estimant en mauvaise santé physique ou psychologique. A l’inverse, les salariés s’estimant en bonne santé physique ou psychologique sont bien plus satisfaits de leur situation professionnelle que la moyenne (respectivement 83% et 87%).

            Infographie illustrant le rapport entre l'état de santé des salariés et leur productivité

De la même manière, la santé des salariés joue également sur leur productivité : 82% des salariés français se considèrent productifs, et même 88% de ceux en bonne santé physique et 90% de ceux en bonne santé psychologique. A l’inverse, seuls 65% de ceux en mauvaise santé physique et 63% de ceux en mauvaise santé psychologique se considèrent productifs.

 

Pour en savoir plus sur le ressenti des salariés vis-à-vis de leur santé et les attentes qu'ils ont à l'égard de leurs employeurs à ce sujet, téléchargez l'étude et l'infographie réalisées par l'Ifop pour International SOS.