Skip to content
Subscriber Assistance+1 215 942 8342
Espace membres
Traduire
Select
montage photo image perspectives des risques 2024 contenant une image de la planète terre, des manifestation, un cerveau, un employé semblant stressé

Communiqué de Presse

Rapport mondial sur les perspectives des risques 2024 d’International SOS

Le rapport mondial sur les perspectives des risques 2024 d’International SOS indique que la “permacrise” mondiale devrait continuer à faire des ravages en 2024, en raison de l’aggravation de l’instabilité mondiale et de l’impact des événements climatiques extrêmes sur les organisations. Les risques géopolitiques continuent de dominer les préoccupations en matière de sécurité partout dans le monde. Découvrez le communiqué de presse.

Ribbon

International SOS, spécialiste mondial des services de gestion des risques sanitaires et sécuritaires, publie son rapport annuel* sur les perspectives des risques et sa carte interactive des risques 2024, conçus pour aider les entreprises et leurs collaborateurs mobiles à mieux comprendre la situation générale dans le monde et le niveau de risque de chaque région. 


Face à l’aggravation de l’instabilité mondiale et l’impact des événements climatiques extrêmes sur les organisations, la « permacrise » mondiale devrait continuer à faire des ravages en 2024. Au-delà de la crise climatique et des troubles actuels, le rapport fournit également une vue détaillée de certains des risques majeurs auxquels les entreprises devront aussi faire face en 2024, notamment l’épuisement professionnel, le pouvoir de l'IA et l'évolution des attentes des salariés.

Le rapport et la carte sur les perspectives des risques 2024 fournissent aux organisations des évaluations des risques médicaux et sécuritaires sous-jacents, reflétant l'impact des événements perturbateurs, tels que les conflits en cours en Ukraine et entre Israël et le Hamas. L'utilisation d'outils fondés sur des données objectives, comme la carte des risques, peut notamment aider les entreprises à assumer leurs responsabilités en matière de devoir de protection à l’égard de leurs salariés face aux risques liés à la sécurité, à la santé et au changement climatique.

 

PARTOUT DANS LE MONDE, LES RISQUES GEOPOLITIQUES CONTINUENT DE DOMINER LES PRÉOCCUPATIONS EN MATIERE DE SÉCURITÉ

En raison des nouveaux conflits ou des conflits qui s’intensifient, les régions du Liban, des territoires palestiniens, de la Russie et du Sahel ont connu cette année les augmentations les plus notables de leur niveau de risques. Le niveau de risques de l'Équateur et de certaines parties de la Colombie a également augmenté à la suite d’une hausse constante de la criminalité et des troubles. 

Dans certaines régions, la notation du risque a diminué. En particulier, le Salvador et certaines parties du Népal ont vu leur cote de risque diminuer à la suite d'une tendance soutenue à la baisse d'un certain nombre de facteurs de risques.

Beatrix Renaut, Responsable Régional Sécurité chez International SOS, commente :

 

 Pour l’année à venir, les tensions géopolitiques, les troubles et l'instabilité politique devraient notamment avoir un impact sur les opérations commerciales. Cela se reflète dans notre carte des risques, avec le Sahel, certaines parties du Moyen-Orient et l'Ukraine dans la catégorie des risques de sécurité "élevés" ou "extrêmes". International SOS continue de soutenir les organisations opérant dans ces régions, en leur fournissant des informations vérifiées et des conseils sur la manière dont ces risques affecteront leur personnel ou en soutenant les évacuations si nécessaire ; cette démarche permet également aux entreprises d’être en mesure de créer des solutions sur mesure pour atténuer les risques spécifiques auxquels leur personnel peut être confronté. 

 

LES RISQUES SANITAIRES SONT ACCRUS PAR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

Les températures mondiales ont augmenté plus rapidement au cours du dernier demi-siècle qu'au cours de toute autre période similaire, ce qui montre à quel point le risque climatique est aujourd'hui important pour les entreprises du monde entier . 
Dans ce contexte, la carte des risques d’International SOS intègre, pour la première fois, une description des risques liés au changement climatique à l’échelle mondiale. Compilées par INFORM (une collaboration entre le Centre euro-méditerranéen sur le changement climatique et le Centre commun de recherche de la Commission européenne), les données fournissent des estimations quantifiées de l'impact du changement climatique sur le risque futur de crises et de catastrophes humanitaires. Cet indice de risque est destiné à éclairer les choix politiques en matière d'atténuation et d'adaptation au climat, de réduction des risques de catastrophes, de développement durable et d'aide humanitaire, afin d'accroître la résilience face aux effets néfastes du changement climatique.

International SOS constate une tendance à la hausse du nombre d'alertes liées au climat envoyées à ses clients, car l'augmentation des températures mondiales accroît les risques sanitaires dans le monde entier. Les entreprises ont demandé un soutien accru dans ce domaine ; en effet, International SOS a émis 80 % de plus d'alertes médicales liées au changement climatique en 2023 qu'en 2022. 
Ce problème, de plus en plus important pour les entreprises et leurs dirigeants, n'est certainement pas près de disparaître, puisqu'environ trois quarts des entreprises déclarent que les conditions météorologiques extrêmes constitueront un défi pour leurs employés et leurs activités au cours de l'année à venir.

Le Docteur Philippe Guibert, Directeur médical pour International SOS, souligne :

 

Les phénomènes météorologiques extrêmes observés en 2023 pourraient devenir monnaie courante, à l’instar de la première vague de chaleur baptisée "Cerberus" qui a frappé l'Europe. Outre les conséquences physiques de ces fortes chaleurs et le risque accru de propagation des maladies comme ce fut par exemple le cas avec la malaria et la transmission du paludisme, elles peuvent avoir des effets négatifs importants sur la santé mentale. L’augmentation potentielle des risques médicaux pose de nouveaux enjeux aux responsables de la santé publique et il est donc essentiel que les entreprises s'y préparent, en adaptant leur mode de travail pour protéger la santé de leurs collaborateurs, tout en prenant des mesures pour ralentir et éventuellement inverser la tendance à la hausse des températures. 

 

EN SYNTHÈSE : LES 5 PRINCIPALES PRÉVISIONS DU RAPPORT SUR LES PERSPECTIVES DES RISQUES POUR 2024

L’épuisement professionnel à l’ère de la « permacrise »

Le rapport d’International SOS pointe les niveaux inquiétants d'épuisement des salariés, avec 80 % des professionnels du risque interrogés qui prévoient que cet épuisement professionnel aura un impact significatif sur les entreprises au cours de l'année à venir. 
Alors que les perturbations causées par la pandémie de Covid commençaient à s'atténuer, l'émergence du conflit entre l'Ukraine et la Russie a déclenché de nouvelles vagues d'interruptions de la chaîne d'approvisionnement et des services dans divers secteurs d'activité. Avec ces facteurs de stress qui s'accumulent sans répit ces dernières années, le risque d'épuisement des employés devient de plus en plus tangible, avec une augmentation sensible des absences liées au stress. Les personnes interrogées soulignent que le niveau de risque perçu pour les 12 prochains mois est le plus élevé jamais enregistré : 65 % d'entre elles pensent que les risques mondiaux continueront à augmenter en 2024, ce qui accentue leur fatigue en matière de gestion de crise au-delà des niveaux d’avant Covid.

L'instabilité mondiale s'aggrave

Les tensions géopolitiques constituent la deuxième préoccupation majeure des personnes interrogées dans l'enquête de cette année. Il est frappant de constater que trois personnes interrogées sur quatre sont convaincues que leur organisation sera confrontée à des impacts significatifs au cours des mois à venir. La crise actuelle en Israël et à Gaza, ainsi que le conflit persistant en Ukraine, contribuent notamment à cet environnement mondial instable. Les troubles civils et sociaux, associés à l'instabilité politique, constituent la deuxième source d'inquiétude pour les organisations. La nature imprévisible de ces événements souligne la nécessité pour les entreprises d'adopter des mesures de sécurité robustes, afin de relever de manière proactive les défis découlant du paysage géopolitique mondial changeant.

Le changement climatique s’invite au quotidien 

Une organisation sur quatre a déclaré avoir déjà vu ses activités affectées par des événements attribués au changement climatique et, cette année, la deuxième catégorie la plus importante parmi les milliers d'alertes émises par International SOS en 2023 était celle des événements météorologiques extrêmes.

Seulement la moitié des personnes interrogées déclarent avoir pris en compte le changement climatique dans leurs plans de santé et de sécurité, ce qui souligne à quel point de nombreuses organisations pourraient être vulnérables. 

Les risques et opportunités de l’IA

L'IA a le potentiel de créer une nouvelle révolution industrielle. Toutefois, pour l'instant, elle complique encore la tâche essentielle qui consiste à distinguer les informations fiables des informations erronées et de la désinformation délibérée à destination des entreprises. Plus de deux personnes interrogées sur cinq dans le cadre du rapport des prévisions des risques d’International SOS ont déclaré s'inquiéter des effets de la désinformation médicale sur leur personnel. Ce chiffre s’élève à trois sur cinq lorsqu'on les interroge sur des informations politiques inexactes - une situation potentiellement difficile alors que les États-Unis s'apprêtent à vivre une année électorale lourde de conséquences.

 

Le nouveau périmètre de travail associé au devoir de protection

Les trois quarts des organisations interrogées font état d'attentes accrues de la part de leurs employés en ce qui concerne le devoir de protection. Un nombre similaire d'entre elles assument désormais des tâches auparavant considérées comme des responsabilités gouvernementales, dont les deux tiers reconnaissent étendre leurs responsabilités pour soutenir les familles des collaborateurs en cas de besoin. Cela montre que l'époque où l'on ne proposait que des services de santé au travail de base est révolue. Les entreprises doivent désormais mettre en place des solutions allant au-delà de ce que peuvent proposer les assurances ou la médecine du travail et placer la santé et le bien-être de leurs collaborateurs au cœur de leurs préoccupations en instaurant une véritable culture de la santé. 

 

À propos du groupe International SOS :

Fondé en 1985 par deux Français, Arnaud Vaissié et le Dr Pascal Rey-Herme, le groupe International SOS a pour mission de sauver des vies et de protéger des risques de santé et de sécurité les collaborateurs du monde entier.

International SOS évalue dans un premier temps les risques associés à chaque environnement de travail (en télétravail, au bureau, en mission ou en expatriation) puis propose des solutions personnalisées en matière de santé, de bien-être et de sécurité. Sa technologie innovante et ses expertises se concentrent sur la prévention, en offrant des informations en temps réel et des services de qualité sur le terrain. 

International SOS intervient également dans les situations d’urgence - conditions météorologiques extrêmes, épidémies, incidents de sécurité… - en apportant une réponse immédiate et adaptée grâce à ses équipes d’experts déployées partout dans le monde (médecins, infirmiers, experts en sécurité, experts en logistique…).

International SOS contribue à protéger le personnel et la réputation des organisations, ainsi qu'à répondre à leurs besoins en matière de rapports de conformité. Les organisations peuvent ainsi exercer pleinement leur devoir de protection, tout en renforçant la résilience, la continuité et la durabilité de leurs activités.

Le groupe International SOS, dont les sièges sociaux sont situés à Londres et à Singapour, a la confiance de plus de 9 000 organisations, dont la majorité des entreprises du classement Fortune 500, ainsi que des entreprises de taille moyenne, des gouvernements, des établissements d'enseignement et des ONG. 13 000 experts multiculturels dans les domaines de la santé, de la sécurité et de la logistique sont à leurs côtés pour leur apporter soutien et assistance depuis plus de 1 200 sites dans 90 pays, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an.
 

Suivre International SOS sur LinkedIn ; X ; Facebook 

Relations médias : 

IZsoGOOD
Ingrid Zémor & Elise Plat
06 73 72 99 92 / 06 79 98 48 94
InternationalSOS@izsogood.co

 

Rapport "Perspectives des Risques 2024"

Découvrez notre rapport annuel sur les perspectives des risques et la carte interactive des risques 2024, conçus pour aider les entreprises et leurs collaborateurs mobiles à mieux comprendre la situation générale dans le monde et le niveau de risque de chaque région. 
Face à l’aggravation de l’instabilité mondiale et l’impact des événements climatiques extrêmes sur les organisations, la « permacrise » mondiale devrait continuer à faire des ravages en 2024. Au-delà de la crise climatique et des troubles actuels, le rapport fournit également une vue détaillée de certains des risques majeurs auxquels les entreprises devront aussi faire face en 2024, notamment l’épuisement professionnel, le pouvoir de l'IA et l'évolution des attentes des salariés.
 
Télécharger le rapport

Découvrez la Carte des risques 2024

Mise à jour annuelle de la carte des risques d’International SOS intégrant pour la première fois  les niveaux de risques liés au changement climatique.
 
Voir la carte interactive