Première mondiale d’une évacuation simultanée COVID-19

Première mondiale d’une évacuation simultanée à très longue distance de 4 patients de réanimation atteints de la COVID-19

  • 4 patients hospitalisés en réanimation
  • 20 personnels médicaux à bord pour leur prise en charge
  • 1 tonne de matériel médical
  • 40 000L d’oxygène spécifique pour un usage de type « aviation »

Le 4 mars, International SOS a coordonné une évacuation très complexe de quatre patients hospitalisés en réanimation, afin d’assurer leur rapatriement depuis l'île de la Réunion jusqu’à Paris. L'opération a été commandée par le Ministère des Solidarités et de la Santé et réalisée en collaboration avec le SAMU d’Ile de France et le SAMU de La Réunion, les Agences Régionales de Santé, Air Austral et le Groupe ADP.

C'est la première fois qu'autant de patients nécessitant des soins intensifs pour une pathologie associée à la COVID-19 sont transportés simultanément sur un vol  très long-courrier. Cette évacuation a permis de libérer des places en réanimation sur l’Ile de La Réunion, confrontée à une situation tendue.

"Le transport d'un ou deux patients gravement malades fait partie de notre activité quotidienne. Cette situation particulière présentait un caractère unique en raison de sa complexité puisque les quatre patients étaient tous dans un état inconscient, sous assistance respiratoire. Les évacuations médicales, en particulier pendant la pandémie, sont complexes mais cette évacuation vers la métropole nécessitait un niveau de soins et de coordination encore plus élevé. Nous avons été sollicités pour notre expertise et eu l’honneur non seulement de coordonner mais aussi de faire partie de l'équipe transportant les patients en toute sécurité", a expliqué le Dr Arnaud Derossi, Directeur Médical Régional d'International SOS.

avion evacuation sanitaire

L’évacuation sanitaire en détails 

Le Boeing 787 d'Air Austral affrété par International SOS a décollé de l'île de la Réunion le 4 Mars à 21h33 heure locale (18h33 heure de Paris) et a atterri à l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle le 5 mars à 5h15 heure locale, après un vol de onze heures. Une dérogation de l'aviation civile avait été nécessaire pour permettre à Air Austral d'embarquer autant de patients sur des civières adaptés et un volume d'oxygène aussi important.

La mission a été assurée par les équipes du SAMU d’Ile de France et de La Réunion et de La Réunion, composée de 5 médecins réanimateurs, 5 infirmiers en réanimation, 7 secouristes et 1 logisticien. Ceci s'est fait avec le concours d'International SOS qui a mis à disposition un personnel de bord infirmier et un expert en logistique en soutien des différentes équipes afin d’assurer l'interface avec l'équipage de l'avion et le centre d'assistance d'International SOS à Paris.

Le centre d'assistance d'International SOS a assuré l'interface avec les différents SAMU, l'aéroport et l'avion, sous la supervision du Centre de Crise du Ministère des Solidarités et de la Santé, en planifiant et en gérant l'ensemble des besoins. Parmi les aspects critiques de la mission figurait la capacité de réaction rapide en cas de déroutement de l'avion en raison d'un incident technique, afin de préparer la prise en charge immédiate au sol d’autant de patients sur une escale imprévue. En raison de la gravité de l’état de santé des patients, des équipements de pointe ont été emportés à bord et installés dans l'avion, tels que des appareils portables permettant d’effectuer des analyses biologiques, un échographe et deux appareils d'ECMO (Extracorporeal Membrane Oxygenation), ainsi que des respirateurs de secours. Au total, cela représentait une tonne de matériel médical, ainsi que 9 500 litres d'oxygène pour chaque patient.

Découvrez nos services d'évacuation et de rapatriement